Conférence sur la condition masculine et la santé mentale. Colère des hommes, Formation en créativité et atelier de créativité auteur, conférencier et consultant en créativité

Site web créé et réalisé par Carl Rioux : Sifacile.ca. ( CarlRioux@Sifacile.ca )
28/03/2020



Accueil Contact et commentaires Liens externes Prochains rendez-vous| Publications | Conférences | Entrevues | Faits Divers | Bibliographie | Parcours

Décès d’un des premiers psychiatres à avoir dit que
l’homosexualité n’était pas une maladie mentale

Richard Green, l’un des premiers psychiatres à avoir demandé le retrait de l’homosexualité de la liste des maladies mentales, est mort à l’âge de 82 ans.

 

Photo: Alchetron
Crédit photo : Alchetron

 

Il était un allié de longue date de la communauté LGBT+. Le sexologue et psychiatre américain Richard Green est décédé à son domicile de Londres le 6 mars dernier. L’homme, âgé de 82 ans, était atteint d’un cancer de l’oesophage, a annoncé son fils, Adam Hines-Green, au New York Times.

Cet Américain s’était fait connaître en 1972 grâce à un article dans lequel il remettait en cause « l’hypothèse selon laquelle l’homosexualité est une maladie ou qu’un homosexuel est inférieur ». Un avis qui, à l’époque, tranchait avec celui de ses collègues, trois ans après les émeutes Stonewall.

 

« Il lui a fallu beaucoup de courage »

« C’était une période où, lorsque vous défendiez les homosexuels, on pensait immédiatement que vous l’étiez, confie au New York Times le Dr Jack Drescher, professeur de psychiatrie à la clinique de Columbia. Richard étant hétérosexuel, il lui a fallu beaucoup de courage pour plaider en faveur des homosexuels. »

En 1973, soit un an après l’article de Green, l’association américaine de psychiatrie a retiré l’homosexualité de la liste des maladies psychiatrique aux Etats-Unis. En France, il aura fallu attendre 1992.

Après avoir obtenu son diplôme en droit sur le tard, alors qu’il était âgé de 50 ans, Green a enseigné à la faculté de médecine de l’Imperial College de Londres et en droit et psychologie à l’université de Cambridge.

Engagement de longue date

Mais Richard Green a toujours été engagé pour les droits des personnes LGBT+. En 1962, comme le rappelle The Advocate, il avait témoigné au nom d’un Nicaraguayen menacé d’expulsion des États-Unis pour homosexualité.

Quelques années plus tard, le psychiatre « a témoigné au nom d’une femme trans’ qui poursuivait son employeur en justice pour licenciement abusif et un parent trans’ qui voulait un droit de visite pour voir son enfant », rapporte le New York Times. Nul doute qu’il restera dans l’histoire.

.

par Youen Tanguy - TÊTU
19 avril 2019






Tous les faits divers

Masculinité toxique chez les jeunes Américains?.

Haïti : exploitation sexuelle à grande échelle par les casques bleus.

Au G7, je témoignerai de ce qu'il y a de plus dangereux au monde: être une fille.

L'homme trompé.

Un couple de femmes agressé dans un bus pour avoir refusé de s’embrasser

Décès d’un des premiers psychiatres à avoir dit que l’homosexualité n’était pas une maladie mentale

340 entraîneurs accusés de délits sexuels au Canada en 20 ans, plus de 600 victimes

Un garçon de 9 ans se serait suicidé après avoir été intimidé pour avoir révélé son homosexualité

Homosexualité: les «thérapies de réorientation» bien présentes au Québec

"Je suis gay et mon compagnon me bat"

Des hommes qui aiment les hommes mais ne veulent pas être qualifiés de « gay » choisissent un nouveau mot.

Stéréotypes: deux écoles suédoises bannissent les termes "fille" et "garçon".

Le Canada accueille des réfugiés homosexuels tchétchènes dans le plus grand secret.

Faut-il réagir différemment à la détresse masculine?

Être un homme... selon Michelle Blanc.

Quand le culte du corps tourne au cauchemar.

Le combat contre le djihadisme de Mourad Benchellali, ex-détenu de Guantanamo.

Violence conjugale : quand les mots frappent autant que les coups.

Les femmes ne sont pas les seules victimes d’agressions sexuelles dans l'armée.

Une spécialiste du harcèlement sexuel se fait harceler par des cadets à Kingston.

Une église crée une armée pour tuer les homos.

Les leçons de Polytechnique.

Il pensait son fils de 8 ans gay: tortures et meurtre.

Hommage : Il y a plus de 250 ans, la dernière exécution d'un couple homosexuel à Paris.

Iran: nouvelles exécutions d’homosexuels.

Procès du directeur d’un camp de rééducation de garçons efféminés.

Effacer la haine.

Des hommes transformés en poupées vivantes.

Un transgenre euthanasié après une opération ratée.

Michel Barrette participe à un sauvetage sur le Pont Jacques-Cartier!

Yémen: mariée à 8 ans, elle meurt lors de sa nuit de noces.

Fronde contre la psychiatrie à outrance.

Vague de commentaires homophobes sur l'internet .

Un jeune gai porte plainte contre ses parents qui le dénigrent depuis sa sortie du placard.

La police perquisitionne les bureaux d'un groupe gai à Harare.

Des jeunes appellent à dénoncer les homosexuels lors d'une Journée de lutte contre l'homosexualité.

Cérémonie en hommage à Jun Lin lundi.

Nos hommes ont besoin d’aide.

La science commémore Alan Turing, père de l'informatique, persécuté pour son homosexualité

Les jeunes LGBT

Le documentaire Bully reçoit la mention «Visa général» au Québec

Recours collectif féminin contre la GRC

Le père rédemptoriste Raymond-Marie Lavoie condamné à une peine de prison de trois ans

Proxénétisme juvénile : cinq individus arrêtés, un sixième se rend

Polygamie - La liberté de religion comporte des limites

Des imams canadiens dénoncent la violence contre les femmes

Déportation au Mexique d'un couple homosexuel : Un sursis obtenu

Scandale chez les scouts

L'Écosse sous le choc suite à la mort atroce de Stuart Walker

Les « garçons jouets » d’Afghanistan

Attentat déjoué contre une école en Floride